Français   
Info Center  |  Mon compte  |  Voir panier  |  Recherche  |  Se faire appeler  | Contactez nous  
APC EATON MGE EATON POWERWARE VERTIV LIEBERT EMERSON BATTERIES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Occasions, Matériels d'Exposition TRANSFORMATEURS PDU Prises et Câbles PIECES DETACHEES
   Accueil » Catalogue » Informations
APC
EATON MGE
EATON POWERWARE
VERTIV LIEBERT EMERSON
BATTERIES ONDULEURS
Convertisseurs DC/AC
Occasions, Matériels d'Exposition
TRANSFORMATEURS
PDU
Prises et Câbles
PIECES DETACHEES
Onduleurs par puissance
De 250 à 500 VA
De 500 à 1000 VA
De 1000 à 2200 VA
De 2200 à 3200 VA
De 3200 à 6000 VA
De 6000 à 12000 VA
Au dessus de 12000 VA
Onduleurs par technologie
Onduleurs OFF-LINE
Onduleurs Line-Interactive carré
Onduleurs Line-Interactive Sinus
Onduleurs On-Line
Pourquoi s'équiper d'un onduleur?

Un business basé sur une infrastructure informatique a besoin d'une alimentation de qualité

En raison de l'augmentation des appareils qui nous offrent une communication mondiale de plus en plus rapide et efficace, le nombre de bits en mouvement augmente, lui aussi, vertigineusement. Il est donc devenu absolument nécessaire que les appareils qui permettent a toutes ces informations de voyager a travers le globe soient toujours en fonction et que la qualité de l'énergie qui les alimente soit toujours très élevée.

La qualité de l'alimentation est devenue un élément indispensable pour la technologie informatique.

Les réseaux publics tendent a fournir un courant et une tension dans une fourchette de +/-10% par rapporta la valeur nominale. L'un des phénomènes qui compromettent le plus fréquemment la Qualité de l'Alimentation est celui ou les sautes de tension dépassent ces paramètres de tolérance, pour des raisons tout a fait fortuites et, parfois même, pendant des laps de temps si brefs qu'ils en sont presque imperceptibles.

Les Effets de la Qualité de l'Alimentation

Les problèmes d'alimentation, comme les chutes de tension qui ne feraient même pas clignoter une ampoule,peuvent provoquer l'arrêt et la remise en marche d'un ordinateur,en détruire la mémoire, en altérer les données ou, pire encore, endommager ses composants électroniques.

Prenons le cas d'une alimentation de commutation (SMPS - Switch-Mode Power Qualité), très commune dans les appareils électroniques tels les ordinateurs, les téléviseurs, les CLP, etc.; l'un des ses principaux composants est un condensateur de filtre. Pendant une forte chute de tension, l?alimentation n'est pas a même de charger le condensateur dont la tension ne cesse de diminuer.

Si la durée de la chute de tension est suffisamment longue, la tension du condensateur s'abaisse beaucoup trop pour que l'appareil puisse fonctionner correctement; en effet, il se bloque ou fonctionne mal. Plus les dimensions du condensateur sont petites, plus courte doit être la durée maximale de la chute de tension pour garantir un fonctionnement correct. Examinons maintenant un drive a vitesse variable (VSD - Variable Speed Drive) comme celui du disque dur de notre ordinateur.

Il est constitue de petits condensateurs de filtre moins coûteux et moins encombrants, mais encore plus sensibles aux chutes de tension. Prenons un dernier exemple : les surtensions. En fonction de leur forme (amplitude, durée, taux d?augmentation, taux de répétition) et, donc, de l'énergie qu'elles apportent, elles peuvent provoquer des pannes ou des décharges sur l?isolation électrique et endommager les semi-conducteurs. En particulier, les surtensions peuvent provoquer des interruptions nuisibles sur l'interface de communication et sur des appareils comme les téléphones, les modems, les téléviseurs, les magnétoscopes et les récepteurs de satellite. Au-delà de l'interruption pure et simple, il faut également tenir compte de l??effet stress?, c'est à dire de l'exposition continue aux surtensions transitoires de petite intensité qui finit par détériorer les composants et les circuits électroniques, réduisant ainsi la durée des appareillages et augmentant le risque de panne.

Quand quelque chose compromet la Qualité de l'Alimentation, on risque de perdre le travail que l'on est en train de faire. arrêt des activités dure souvent beaucoup plus longtemps que le problème électrique pur et simple. Il peut donc aller du simple ennui a la véritable catastrophe qui peut même coûter des centaines de milliers d'euros par heure en fonction de l'application.

Ainsi, les problèmes de Qualité de l'Alimentation n'interrompent pas seulement le flux des informations, ils bloquent également le travail.

Les problèmes les plus connus en matière de Qualité de l'Alimentation sont les suivants :

Sous-tensions : baisses de tension de courte durée provoquées, par exemple, par des pannes au niveau de la distribution publique ou d'un utilisateur prive.

 

Surtensions momentanées et pointes de tension : conditions de haute tension, soudaines et de courte durée, dues a une brusque chute des charges de puissance ou a un coup de foudre sur la fourniture de énergie électrique

Interruptions de la fourniture : interruptions momentanées ou prolongeas dues a des pannes survenues sur la ligne de distribution du client (de 0,2 seconde a plusieurs heures)

Bruit : irrégularité de la sinusoïde de l'onde qui peut également être provoquée par des opérations normalement effectuées par un ordinateur

Distorsion harmonique : multiple naturel de l'onde de tension/courant standard, provoquée par l'ordinateur, les périphériques de réseau, les équipements de l'usine ou l'alimentation de service.

92% des phénomènes relatifs a la Qualité de l'Alimentation sont représentes par les chutes de tension qui arrivent a moins de 90% de la tension nominale. La plupart de ces épisodes durent moins d'une seconde. Les interruptions plus longues (interruptions de la distribution) sont moins fréquentes et elles se pressentent dans 4% des cas. Les 4% restants de ces épisodes incluent les surtensions momentanées, les pointes de tension, les distorsions de la forme d?onde, les variations de la fréquence et les perturbations.

 

La plupart des épisodes relatifs à la Qualité de l'Alimentation sont dus à des facteurs qui ne dépendent pas du réseau public, et qui peuvent se produire aussi bien a l'extérieur (dans le système de distribution du réseau) qu?à l'intérieur (dans l'installation où se trouvent les systèmes).

Les causes externes comprennent les éclairs et les vents violents (qui abattent souvent des branches d'arbres contre les lignes d'alimentation ou qui font que les câbles électriques entrent en contact les uns avec les autres); le poids du givre et de la neige qui, pendant l?hiver, peut faire tomber les lignes électriques; détériorations des conducteurs souterrains pendant des travaux.

Ces épisodes provoquent généralement des pannes de secteur et, par voie de conséquence, des chutes de tension qui peuvent se propager jusqu'a 150 kilomètres autour du lieu de la panne!

Toutefois, l?EPRI estime que 80% des anomalies d?alimentation qui frappent les centres d'élaboration des données se créent au sein même de l'installation.

Systèmes de chauffage/ventilation/climatisation que l'on allume ou qu'on éteint, photocopieurs et imprimantes laser, ascenseurs qui partent et qui s'arrêtent, éclairage, appareils électroménagers de cuisine : tout cela peut engendrer des chutes de tension. En revanche, les surtensions momentanées peuvent être dues à des décharges statiques où a des éclairs.

Plus un appareil est sensible aux perturbations d'alimentation, plus une solution fiable s'impose !

Prenons, par exemple, le cas d'un ordinateur traditionnel ou d'un serveur a tension nominale de 230 V. Les ordinateurs et les serveurs fonctionnent généralement sans problèmes dans une fourchette de tolérance de ± 20% de la tension nominale, mais les statistiques présentées dans le tableau ci-contre montrent que sur 103 chutes de tension par utilisateur et par an, 42 sont au-dessous des 70% de la tension nominale. Cela revient a dire que, dans près d'un cas sur deux, les appareils sont endommages et que le travail en subit les conséquences.

Un redémarrage accidentel peut être l?effet d'une chute de tension!

)

Tableau ? incidence moyenne des chutes de tension (par site et par an) ?Réseaux mixtes

Bref, tous les types de données et d'informations qui passent dans un appareil électronique ont besoin d'une alimentation propre et stable?

?.un millième de seconde d'alimentation "impure" ou une baisse de tension peut suffire pour provoquer une perte des données, introduire des erreurs, provoquer une interruption immédiate du réseau ou réduire le cycle de vie des appareils !

Si l'on veut préserver et poursuivre le travail en cours quand a lieu l'un de ces fréquents épisodes fortuits relatifs a la Qualité d'Alimentation, il faut adopter une configuration qui entre immédiatement en fonction pour garantir une alimentation absolument ininterrompue et propre.

La dépense permettant de protéger les appareils est négligeable si on la compare à la valeur du travail interrompu et de la durée de l'arrêt des machines.

La solution onduleur

Que l'on ait un seul ordinateur ou un réseau complet d'éléments critiques pour toute la chaîne de production (et donc pour le travail), la solution la plus judicieuse est d'envisager d'acquérir un onduleur qui permet de protéger de tous les problèmes de Qualité d'Alimentation. Il convient de remarquer que la faiblesse (une protection inappropriée) d'un seul maillon d'une chaîne importante et coûteuse peut provoquer de sérieux dommages en cas de panne. Un onduleur est une source d'alimentation provisoire qui protége les appareils les plus importants pendant un épisode menaçant la Qualité d'Alimentation. Il ne garantit pas seulement la continuité de l'alimentation pendant une panne de courant ou une chute de tension car, en réalité, les systèmes d?onduleurs récents ?conditionnent? souvent l?alimentation fournie par le service public. Un onduleur est donc en mesure de corriger les chutes de tension, les surtensions, les interférences, les pointes et toutes les autres perturbations de l'alimentation.

En d'autres termes, un onduleur, qui fournit aussi bien une protection contre les interruptions d'alimentation qu'un conditionnement des lignes, garantit la fourniture et la qualité de l'alimentation pour chaque appareil.

Un onduleur peut également jouer un rôle actif dans le processus de gestion de l'alimentation, à condition qu'il soit muni de capacités de communication appropriées. L?exigence de base consiste naturellement à avertir les utilisateurs qu'un problème risque de se poser, avant l'apparition d'une alimentation anomale ou avant la panne de l'appareil. Un onduleur présentant des caractéristiques de communication avancées peut également offrir des alarmes de routine en cas de pertes de puissance imminentes, de façon à permettre au gérant du réseau d'effectuer des arrêts commandes et organises sur un seul poste. Ce modèle avance, dans un onduleur plus grand et dimensionne pour une installation spécifique, peut accomplir des services de communication sophistiques : éteindre des applications non essentielles pour destiner énergie précieuse de la batterie aux serveurs fondamentaux. Maintenant, il est également possible de fournir des messages d'alarme spécifiques a un épisode donne et permettant de comprendre immédiatement la nature d'un problème d'alimentation. Ces messages peuvent être envoyé directement à certaines zones, comme un département de services de la société, ou a des personnes bien précises (via e-mail, SMS ou pager). On dispose de différents modèles et de plusieurs technologies, en fonction du type de l'appareil qu'il est nécessaire de protéger, en fonction de quantité de puissance et de l'importance des données et des applications concernées.

En général, ceux qui utilisent un ordinateur PC et les périphériques normalement présents dans les bureaux (imprimantes, scanners, modems?) choisissent un type d'onduleur appelé off-line. Connu également sous le nom d'onduleur de secours, ce dispositif fournit une alimentation accumulée par la batterie de secours en cas d?interruption de l'alimentation.

Le niveau supérieur de protection de l'onduleur est le line-interactive. Il est appelé interactif parce que, à la différence de la technologie off-line, il est muni d'un dispositif interne qui permet de réguler de la tension à l'entrée dans une certaine fourchette de variation: en cas de surtension ou de sous-tension, un circuit de buck/boost est à même de rétablir la tension à des valeurs nominales dans une plage maximale de +- 25%. Cette fonction "Buck & Au-delà" réduit les transferts vers la batterie dont la durée est ainsi prolongée.

Le plus haut niveau de protection est assure par la technologie on-line.

L?onduleur on-line maintient une tension propre et constante à tout moment parce que le courant à l'entrée est constamment conditionné et régénéré par un circuit rectificateur / inverseur. Ce processus permet d'éliminer toutes des aberrations de la forme d?onde décrite précédemment. A la différence des autres technologies, la technologie on-line peut corriger complètement de fortes chutes de tension, les variations de fréquence et les distorsions de la forme d?onde.

En outre, un onduleur on-line recharge la batterie en permanence. Ainsi, si l?alimentation baisse, une réserve est immédiatement disponible et aucune remise en marche ou commutation n'est nécessaire

 Pourquoi s'équiper d'un onduleurPourquoi s'équiper d'un onduleurPourquoi s'équiper d'un onduleurPourquoi s'équiper d'un onduleurPourquoi s'équiper d'un onduleurPourquoi s'équiper d'un onduleurPourquoi s'équiper d'un onduleur

Retour
Nos coordonnées
Qui sommes nous ?
Nos références
nokta
9 Telecom
nokta
Experian
nokta
Crédit Lyonnais
ZONE REVENDEURS
Conseils techniques
nokta
Pourquoi s'équiper d'un onduleur?
nokta
Choisir le bon onduleur
nokta
Un onduleur pour un rétroprojecteur ?
nokta
Service maintenance
nokta
Comment vos batteries vont reagir?
nokta
Calculez la puissance de votre onduleur.
nokta
Les types de prises
Liens divers
Questions/Réponses
Test onduleurs
Configurateur APC
  dimanche 22 octobre, 2017       Votre adresse IP est : 54.80.148.252   55023981 requêtes depuis le dimanche 01 août, 2004  
 Copyright ©2005, APS Alcade Power Systems

Parse Time: 0.035s